Papa Rodéo
Texte et musique : Alain Manuelle

Ma petite fille est passionnée
D'un animal particulier
Ç'aurait pu être un Cocker
Un cochon d'Inde, un hamster
Et bien non, c'est un cheval (bis)

Elle m'a dit : "Ce serait gentil
De t'intéresser à ma vie
De découvrir ma passion
Je t'ai trouvé des éperons
Viens monter sur un cheval. "

Alors au club, je suis allé
Pas très à l'aise, pas rassuré
Elle m'a trouvé une monture
En me disant : " je t'assure
C'est un très gentil cheval " (bis)

Et je suis monté sur son dos
J'pensais pas que c'était si haut
Puis il s'est mis à bouger
Sans que j'aie rien demandé
Où sont les freins sur un cheval (bis)
Qu'est ce que je fais la haut ?

Yo yo yo! Ya ya ya!
C'est un vrai rodéo (bis)

Puis elle m'a dit : " on va trotter " "
Ça veut dire quoi ? " J'ai demandé.
Elle m'a dit : " on accélère
Accroche toi à la crinière
Ça secoue bien un cheval " (bis)

Elle m'a appris à diriger
Au début j'n'étais pas doué
Mais peu à peu j'ai compris
Qu'en devenant son ami
On est bien sur un cheval (bis)
Meme si c'est vraiment haut

Yo yo yo ! Ya ya ya !
C'est un vrai rodéo (bis)

 

La biguine du téléphone
Texte et musique : Alain Manuelle

Je suis un homme très occupé
Je ne vois pas beaucoup ma fille
Quand elle se lève, je suis parti
Quand je reviens, elle est couchée
Sous la lune qui se lève, je lui souhaite un beau rêve

Quand la fin de semaine approche
Je desserre un peu ma cravate
Mais je reste encore en contact
Le portable au fond de la poche
Quand il sonne, je décroche
Et ma fille me dit : « Papa c’est samedi

Éteins ton téléphone papa
Aujourd’hui tu ne travailles pas
Éteins ton téléphone papa
Aujourd’hui tu es avec moi »

Lorsque je suis à la maison
J’essaie d’apporter à ma fille
Pour en faire une jeune fille polie
Quelques notions d’éducation
Ne jamais interrompre une conversation

Quelques heures après ce conseil
Je discutais avec ma fille
Quand soudain une mélodie
Vient résonner à mes oreilles
Et ma fille qui me dis : « Ton portable interrompt la conversation

Éteins ton téléphone papa
Aujourd’hui tu ne travailles pas
Éteins ton téléphone papa
Aujourd’hui tu es avec moi »

 

Le rappeur de carottes
Texte et musique : Alain Manuelle

Comme vous me voyez, je ne suis pas vraiment très gros
Mais il y a six mois je pesais bien 110 Kg
Mon fils avait aussi un petit problème de poids
Il me disait à l'école ils se moquent tous de moi

Ils m'appellent le gros, ils m'appellent bouboule
Ils disent de moi que si je tombe, je roule

Je l'ai regardé dans les yeux, j'ai dit toi et moi
Nous allons nous prendre en main et perdre du poids
Marcher plus souvent, sortir un peu moins la voiture
Et, bien entendu, surveiller notre nourriture

On va manger moins, demande-t-il, anxieux
Non, je lui réponds nous allons apprendre à manger mieux

Maintenant je râpe, râpe, râpe les carottes
Et puis j'émince, mince, mince les tomates
Et puis j'épluche, pluche, les pommes pour la compote
J'équilibre les légumes avec le riz et les pâtes
Maintenant je râpe, râpe, râpe les carottes
Et puis j'émince, mince, mince les tomates
Et puis j'épluche, pluche, les pommes pour la compote
J'équilibre les légumes avec le riz et les patates

Pour mieux surveiller notre équilibre alimentaire
On note sur un tableau les aliments élémentaires
Poisson, viandes maigres et puis légumes, tout est permis
Quelques féculents, des céréales pour l'énergie

Et pour le goûter, la corbeille de fruits
Tu peux changer tous les jours et c'est toi qui choisis

Mon fils qui n'aimait que les frites et les hamburgers
En mange beaucoup moins mais il les trouve encore meilleurs
Ce n'est pas parce qu'on a décidé de maigrir
Que l'on ne peut pas de temps en temps se faire plaisir !

Une fois par semaine, un repas "kilo"
Et pour digérer un grand tour à vélo

Maintenant je râpe, râpe, râpe les carottes
Et puis j'émince, mince, mince les tomates
Et puis j'épluche, pluche, les pommes pour la compote
J'équilibre les légumes avec le riz et les pâtes
Maintenant je râpe, râpe, râpe les carottes
Et puis j'émince, mince, mince les tomates
Et puis j'épluche, pluche, les pommes pour la compote
J'équilibre les légumes avec le riz et les patates

Mon fils à qui j'ai fait écouter cette chanson
M'a dit qu'il manquait tout un couplet sur les boissons
Les sodas sucrés, disparus du frigo
Remplacé par des jus de fruits et de l'eau

Maintenant je râpe, râpe, râpe les carottes
Et puis j'émince, mince, mince les tomates
Et puis j'épluche, pluche, les pommes pour la compote
J'équilibre les légumes avec le riz et les pâtes
Maintenant je râpe, râpe, râpe les carottes
Et puis j'émince, mince, mince les tomates
Et puis j'épluche, pluche, les pommes pour la compote
J'équilibre les légumes avec le riz et les patates

 

J'ai enfin arrêté de fumer
Texte et musique : Alain Manuelle

J'ai enfin arrêté de fumer,
J'ai recommencé à respirer
Maintenant tous les matins
J e cours avec mon chien, je suis bien
J'ai enfin arrêté de fumer

Quand ma femme attendait bébé,
Pour ne pas les incommoder
Je sortais prendre l'air en plein hiver j'étais
Seul sur le balcon frigorifié,
Je me disais " Tu dois t'arrêter ! "

J'ai enfin arrêté de fumer,
J'ai recommencé à respirer
Maintenant tous les matins
J e cours avec mon chien, je suis bien
J'ai enfin arrêté de fumer

J'avais promis à mon fils
de lui apprendre le tennis,
mais dès les premiers échanges, j'ai tiré une langue
Sur laquelle j'ai bien failli marcher,
C'est là que je me suis décidé

J'ai enfin arrêté de fumer,
J'ai recommencé à respirer
Maintenant tous les matins
J e cours avec mon chien, je suis bien
J'ai enfin arrêté de fumer

Quand je mangeais un petit plat,
Il avait le goût du tabac
Je ne sentais plus les roses ni le goût des choses
Mes sens étaient partis en fumée.
Mais aujourd'hui, j'ai tout retrouvé

J'ai enfin arrêté de fumer,
J'ai recommencé à respirer
Maintenant tous les matins
J e cours avec mon chien, je suis bien
J'ai enfin arrêté de fumer

Sur deux colonnes j'ai noté les plus et les moins de la fumée
Dans la colonne plus il n'y avait rien sauf que
J'ai fumé pour faire comme les copains.
Autant dire que je fumais pour rien

Dans la colonne moins il n'y avait plus de place sur le cahier
Ça fait tousser, ça sent mauvais et puis ça fait
Les doigts jaunes et des taches sur les dents.
De l'argent dépensé pour du vent
Sans parler de nos pauvres poumons
Qui sont comme des routes pleines de goudron
Le plus facile c'est de commencer.
C'est beaucoup plus dur de s'arrêter
Le tabac me tenais prisonnier.
Mais aujourd'hui je suis libéré

J'ai enfin arrêté de fumer,
J'ai recommencé à respirer
Maintenant tous les matins
J e cours avec mon chien, je suis bien
J'ai enfin arrêté de fumer

Il m'a fallu de la volonté
C'était dur mais j'y suis arrivé.
J'ai enfin arrêté de fumer

 

 

 

Le boogie-woogie du mauvais conducteur
Texte et musique : Alain Manuelle

En voiture j'étais un mauvais conducteur
Toujours énervé sur l'accélérateur
Des appels de phare
Coups de Klaxon
Pour les traînards
Le feu a changé, le feu passe au vert
Le pied au plancher, 'faut que j'accélère

Moi qui fait toujours des remarques à Margot
Quand de temps en temps, elle dit quelques gros mots
Dans ma caisse en fer
Je parle mal
Je suis vulgaire
Je laisse fuser quelques grossièretés
Si madame Dupont me fait une queue de poisson

Le moteur qui chauffe (bis)
C'est le chauffeur qui bout (bis)
Ça fait griller les soupapes comme sur un barbecue
Le moteur qui chauffe (bis)
C'est le chauffeur qui bout (bis)
Ça fait fondre la culasse, ça ne sert à rien du tout

Un matin Margot que je croyais fière de moi
Du haut de ses huit ans, m'a dit "mon cher papa,
Quand va- tu cesser
En conduisant
De faire l'enfant ?
Ton comportement, derrière ton volant
Me rappelle Vincent qui n'a que 3 ans

Elle m'a dit : Le moteur qui chauffe (bis)
C'est le chauffeur qui bout (bis)
Ça fait griller les soupapes comme sur un barbecue
Le moteur qui chauffe (bis)
C'est le chauffeur qui bout (bis)
Ça fait fondre la culasse, ça ne sert à rien du tout

Depuis ce jour-là, lorsque je conduis
Pour mieux me détendre, je chante et je souris
Un appel de phare
C'est un message
Je cède le passage
Un coup de Klaxon, c'est une conversation
Ça veut dire "salut " et "comment vas-tu ? "

Le moteur qui chauffe (bis)
C'est le chauffeur qui bout (bis)
Ça fait griller les soupapes comme sur un barbecue
Le moteur qui chauffe (bis)
C'est le chauffeur qui bout (bis)
Ça fait fondre la culasse, ça ne sert à rien du tout